Ces dernières années, la longueur du contenu a fait l’objet de débats acharnés, de nombreux gourous du référencement disant à leurs abonnés qu’ils doivent créer des articles extrêmement longs s’ils veulent réussir. Bien qu’il existe certainement de bonnes preuves que la longueur du contenu est en corrélation avec les classements, ce n’est pas le facteur le plus important.

La raison en est que la longueur du contenu est souvent inversement corrélée à la qualité du contenu. Lorsque vous donnez la priorité à la longueur, vous réduirez naturellement la valeur de chaque mot, en disant quelque chose en 1 000 mots au lieu de 300 parce que vous voulez vous classer plus haut.

Faire cela pourrait augmenter votre classement à court terme, mais cela est complètement contraire à ce que Google veut, et finalement, l’algorithme s’adaptera pour compenser. Après tout, ils veulent offrir de la valeur aux chercheurs, pas aux pages qui contiennent le plus de mots. Dans de nombreux cas, les gens recherchent un contenu concis et précieux plutôt que de longues explications.

Par conséquent, bien que le nombre de mots soit manifestement corrélé à des classements élevés , il existe au moins cinq autres facteurs beaucoup plus importants que vous devez également prendre en considération.

Les 5 facteurs plus importants que la longueur de vos articles:

  1. Vitesse de chargement
  2. Offrir de la valeur à vos lecteurs
  3. Offrir plus que des mots
  4. Grammaire et orthographe correctes
  5. Optimisation des mots clés
  6. Valoriser le temps de vos lecteurs
  7. Un schéma approprié

1. Vitesse de chargement de votre article

On ne vous le répétera jamais assez assez: le meilleur des contenus ne sera jamais positionné dans les trois premiers résultat d’une recherche sur Google si ce contenu s’affiche à la vitesse d’un escargot.

Le temps moyen d’affichage d’une page est un des facteurs clés de votre référencement. Vous serez donc toujours très prudent lors du téléchargement de photos, infographie ou vidéos qui peuvent vous pénaliser sur le temps de chargement de l’article.

Faites également attention au chargement de scripts externes à votre site comme les facebook fanbox, les galleries photos Instagram, les derniers tweets publiés, publicités…

En effet, ce genre de scripts vous pénalise doublement. Ils peuvent mettre un temps fou à charger et ils nécessitent plusieurs requête DNS avant l’affichage complet de votre page. De plus vous n’avez pas la main sur ce sujet. Améliorer les ressources de votre hébergement restera sans effet et les modules de cache et autres outils n’y feront rien non plus.

2. Offrir de la valeur à vos lecteurs

Premièrement, l’objectif de votre contenu devrait être avant tout de fournir de la valeur à vos lecteurs. Pensez à ceux qui vous lisent bien avant de penser à Google. Si vous ne pouvez pas atteindre cet objectif simple, il est peu probable que les gens partagent ou créent un lien vers votre page, ce qui rendra plus difficile le classement des termes de recherche compétitifs.

Si vous souhaitez apporter une valeur ajoutée à vos lecteurs afin qu’ils deviennent des clients payants, vous devez privilégier la qualité à la quantité . Ne pas le faire est un moyen rapide de ruiner la réputation de votre marque et de laisser les lecteurs penser que votre marque ne se soucie pas de la qualité.

Pour donner de la valeur à vos lecteurs, vous devez d’abord comprendre pourquoi ils liraient l’article que vous créez. Sans comprendre le problème que le lecteur essaie de résoudre, il est difficile pour vous de fournir une valeur correcte.

La valeur se présente sous de nombreuses formes différentes; un lecteur peut être à la recherche de conseils, de divertissements, d’instructions, d’humour ou d’une autre des nombreuses formes de valeur. Reconnaître ce que vos lecteurs viennent à vous est essentiel pour concevoir votre contenu d’une manière qui offre cette valeur.

Par exemple; si vous créez un article sur la façon d’installer un tuyau de vidange, il est probable que le lecteur recherchera des instructions détaillées. Le chercheur a probablement peu ou pas d’expérience, et par conséquent vos instructions doivent être détaillées et très fines, sans ignorer les détails que les personnes plus expérimentées trouveraient intuitives.

Comprendre «l’intention des chercheurs» est essentiel pour apporter de la valeur. Maintenant que vous savez ce qu’ils recherchent, vous devez créer une page qui transfère cette valeur de la meilleure façon, dans de nombreux cas, ce ne sera pas en écrivant un énorme article plus long que les concurrents.

Oui. J’ai lu les études. Je connais les corrélations. Le contenu long, en moyenne, génère plus d’engagement, un meilleur classement et plus d’actions que leurs frères plus concis. Mais cela ne rend pas le contenu long format identique au contenu génial. Il ne fait pas du contenu long format l’objectif de chaque effort de contenu. 

Cela ne signifie certainement pas qu’un contenu plus long est un meilleur contenu.

Rand Fishkin Great Content ≠ Long-Form Content

L’article de format long ne doit être que la conséquence de cette recherche de qualité. C’est parce que vous avez recherchez la profondeur en étayant votre article de citations, d’argumentations et de synthèses d’études sur le sujet que vous devriez arriver à un format de plus de 2000 mots.

Il faut donc interpréter le résultat de Capsicum Mediaworks de façon différente: ce n’est pas parce que un article fait 2450 mots qu’il est en première position mais plutôt que la plupart des rédacteurs arrivant à capter leur audience y arrivent en utilisant 2450 mots.

Il y a un fossé entre la cause (valeur rédactionnelle) et la conséquence (longueur de la rédaction).

3. Offrir plus que de simples mots

De nos jours, ce n’est pas suffisant pour forcer vos utilisateurs à lire votre contenu; vous devez proposer des formes alternatives de contenu comme des graphiques, des vidéos et une expérience audio. La raison en est que la lecture n’est souvent pas la meilleure façon de présenter votre contenu, surtout si vous essayez d’expliquer quelque chose de visuel ou de compliqué.

Regardons un exemple; vous pourriez créer un guide qui explique à vos lecteurs comment fabriquer un piège à guêpes avec une bouteille en plastique. Bien sûr, il serait possible d’expliquer cela simplement en utilisant des mots, mais cela est beaucoup moins précieux pour vos visiteurs que des images ou des vidéos.

Pour cette raison, la plupart des manuels d’instructions contiennent désormais des images et de nombreuses entreprises ont des vidéos détaillées sur leur site Web ou sur leurs chaînes YouTube. Ces deux options sont de loin supérieures aux mots, et c’est pourquoi la longueur du contenu n’est sans doute pas très importante.

Votre page peut ne contenir qu’une centaine de mots, mais elle peut être accompagnée de plusieurs images et d’une vidéo incroyable qui offre une valeur immense à vos lecteurs.

En plus de cela, des études ont montré que les pages contenant des images ont tendance à mieux se classer . De plus, les gens sont plus susceptibles de créer des liens vers des sites Web qui contiennent des vidéos et des graphiques détaillés plutôt que du texte brut. La raison en est que les mots sont inférieurs dans de nombreux cas aux vidéos et qu’ils sont moins immersifs et impressionnants.

De toute évidence, le coût de création d’une vidéo de haute qualité est généralement plus élevé que le coût d’écriture d’un article, cela peut être prohibitif pour certains sites Web, mais c’est aussi une excellente opportunité. Avec beaucoup de vos concurrents ne profitant pas du contenu vidéo, l’avantage pour vous est de loin supérieur.

De plus, en créant du contenu vidéo, vous pouvez le télécharger sur d’autres plateformes comme Vimeo et YouTube. Cela vous donne accès à un autre canal de marketing grâce auquel vous pouvez trouver plus de clients et augmenter vos revenus. La longueur du contenu n’est pas tout, et ce n’est certainement pas plus important que d’ajouter des éléments visuels qui améliorent votre page.

Au final, ce qui importe à Google, c’est bien plus le temps passé sur votre page par un visiteur lambda que la longueur de votre article. Or nous sommes tous différents et donc réceptifs et captifs par des signaux différents (textes, photos, infographies, podcasts ou vidéos). Pour que le temps moyen passé sur votre article soit plus élevé que sur l’article de votre concurrent, il faut séduire tous les types de visiteurs en leur proposant tous les médias possibles.

Pensez toujours multimédia lors de la conception de vos contenus, vous en serez récompensés.

4. Grammaire et orthographe correctes

Bien que vous puissiez faire un bon argument selon lequel une bonne grammaire est englobée par un «contenu précieux», elle est tellement vitale qu’elle mérite sa section. Si votre grammaire est mauvaise, alors Google et vos visiteurs vont le remarquer .

Certaines recherches suggèrent que l’algorithme de Google peut faire la distinction entre un contenu bien écrit et des pages dont la grammaire est médiocre. S’ils ne le font pas déjà, il est probable qu’ils utiliseront une bonne grammaire comme facteur de classement à l’avenir. La raison en est simple; les utilisateurs veulent lire un contenu bien écrit et c’est la raison pour laquelle vous ne pouvez pas ignorer la relecture de votre contenu .

En tant qu’utilisateur, si vous arrivez sur une page avec une grammaire et une orthographe médiocres, vous allez certainement quitter cette page et essayer de trouver une autre page à visiter. Primo, c’est difficile d’interpréter et de comprendre un texte mal écrit. Secundo, on attache moins de crédit à un auteur qui a du mal à exprimer correctement ses idées.

Ces utilisateurs qui quittent votre site pour revenir sur le résultat de recherche ne deviendront évidemment pas vos clients, mais même ceux qui restent sur votre page sont beaucoup moins susceptibles de se convertir . Après tout, si vous avez des fautes d’orthographe et de grammaire dans votre contenu, alors vos lecteurs vont associer votre marque à une qualité médiocre et à des normes médiocres.

En fait, les chercheurs de Globo Lingo ont découvert que 59% de ses participants seraient moins susceptibles d’utiliser un service ou un produit s’il y avait des fautes de grammaire ou d’orthographe évidentes sur son site Web ou ses supports marketing.

Avec cette association dans leur esprit, il est beaucoup moins probable qu’ils se transforment en clients payants, quelle que soit la qualité de vos pages de vente ou l’utilité de vos produits.

Mais il y plus grave encore. L’objectif de Google est de proposer des résultats de qualité à ses utilisateurs. Si une bonne partie de vos visiteurs quitte au bout de quelques secondes, ils envoient un très mauvais signal à Google. Ce signal négatif va avoir comme conséquence de rétrograder votre site dans les résultats de recherche.

5. Optimisation des mots clés

Si vous faites l’effort de créer un contenu fantastique pour que vos lecteurs l’apprécient, il est intelligent de s’assurer qu’il est correctement optimisé pour les mots clés de valeur . En faisant cela, il est beaucoup plus probable que vous vous classiez pour les mots clés que les gens recherchent régulièrement, ce qui génère du trafic passif de Google, Yahoo et Bing.

Bien qu’aucune entreprise ne devrait compter exclusivement sur le trafic SEO pour ses revenus, il serait stupide d’ignorer une telle source de trafic ciblée qui peut être exploitée. Au lieu de cela, en recherchant les mots clés que les gens recherchent, vous pouvez optimiser vos messages afin qu’ils se classent plus haut en termes liés aux messages que vous écrivez.

Avant d’optimiser vos articles, vous devez déterminer les mots clés recherchés par les internautes, ce qui peut être plus facile à dire qu’à faire. Heureusement, des outils comme Ahrefs Keyword Explorer le rendent beaucoup plus simple.

Avec la recherche par mot clé , vous pouvez saisir un mot clé de départ et trouver d’autres termes de recherche associés. La clé de cette étude est de trouver des termes qui ont un volume de recherche élevé mais qui ne sont pas compétitifs, ce sont les termes que vous êtes le plus susceptible de classer, mais qui ont également un nombre intéressant de recherches mensuelles.

Mais il ne suffit pas de prendre des mots clés à leur valeur nominale, c’est l’erreur que de nombreux débutants commettent lorsqu’ils commencent à faire des recherches par mots clés. En fait, l’intention du chercheur est peut-être le facteur le plus important lorsque vous décidez quels mots clés vous devez cibler.

Après tout, le trafic qui ne se convertit pas est inutile, et c’est pourquoi il est essentiel que vous preniez quelques instants pour déterminer qui rechercherait ces termes et pourquoi. Cela peut vous donner plus d’informations sur ces personnes, si elles sont susceptibles d’acheter chez vous et si elles sont prêtes à acheter ou ont encore besoin d’être plus convaincantes.

Ces facteurs sont cruciaux, surtout si vous essayez de vendre des personnes sur des articles à prix élevé. Par exemple; une personne cherchant à acheter une voiture aura probablement besoin d’informations plus convaincantes et détaillées qu’une personne recherchant un gadget bon marché.

Maintenant que vous avez trouvé les mots clés idéaux à cibler, vous devez optimiser votre page pour eux efficacement tout en évitant une pénalité de suroptimisation. Premièrement, il est toujours sage d’écrire de la manière la plus naturelle possible plutôt que de se concentrer sur l’optimisation des mots clés car cela se traduira par un contenu de la plus haute qualité.

Cependant, il est conseillé de rester à une faible densité de mots clés entre 0,2% et 0,4% . À ce niveau, vous pouvez encourager Google à vous classer par mots clés, mais vous n’apparaissez pas comme si vous tentiez de manipuler leur algorithme.

Pour en savoir plus, jetez un œil à cet article où nous partageons plus sur nos outils SEO WordPress préférés .

Les emplacements les plus précieux pour vos mots clés se trouvent dans vos balises de titre et d’en-tête, car Google semble accorder plus de poids aux mots qui se trouvent dans ces balises. Par conséquent, il est sage d’utiliser votre mot-clé dans votre titre lorsque cela est possible.

6. Valoriser le temps de vos lecteurs

Au lieu de vous inquiéter excessivement de la longueur de votre contenu, vous devez vous assurer que vous offrez de la valeur à vos lecteurs et que vous ne perdez pas leur temps. Peut-être que la principale raison pour laquelle se concentrer sur la longueur de votre contenu est qu’elle vous encouragera à écrire des articles plus longs que nécessaire.

Cela montre à vos lecteurs que vous n’appréciez pas leur temps et que vous préférez augmenter votre classement plutôt que de vous soucier de vos clients. Tout le monde est occupé de nos jours, les gens veulent des réponses rapides à leurs questions et ils ne veulent certainement pas avoir à lire un long article pour comprendre quelque chose de relativement simple.

Votre objectif doit être de fournir de la valeur à vos lecteurs de la manière la plus efficace. Dans de nombreux cas, cela signifie que vos articles ne compteront que quelques centaines de mots, mais la lecture la plus rapide peut souvent être de plusieurs milliers de mots.

Mais la clé est que vous devez faire la différence entre les questions que les gens se posent, savoir quand ils veulent une réponse rapide et quand ils ont besoin d’un article plus détaillé. Faire cela vous assurera que vous appréciez le temps de vos lecteurs et leur fournissez toujours tout ce qu’ils recherchaient.

En cas de doute, vous devriez vous mettre à la place de vos lecteurs , recherchez les requêtes qu’ils utiliseraient sur Google et voyez ce que d’autres sites Web ont publié. Ont-ils traîné ou étaient-ils trop brefs?

Cette recherche est incroyablement bénéfique car elle vous permet non seulement de trouver une lacune sur le marché, mais aussi d’identifier la meilleure façon de fournir de la valeur à votre public.

Devriez-vous vous soucier du nombre de mots dans votre article?

Après avoir lu cet article, vous vous demandez peut-être si vous devez vous soucier de votre nombre de mots ou non. Cela peut être déroutant, vous voulez vous concentrer sur ces cinq choses qui sont incroyablement importantes, mais vous voulez également classer, et des études ont montré qu’un long article a tendance à se classer plus haut.

La réponse est de redéfinir les priorités, en regardant le nombre de mots comme une réflexion après la publication plutôt que pendant que vous écrivez votre article. Faire cela vous aidera à vous empêcher d’écrire des articles trop longs, vous permettant de vous concentrer sur la simple fourniture de la plus grande valeur possible à vos lecteurs.

Au lieu de cela, vous pouvez utiliser le nombre de mots comme un guide pour combien de marketing et de création de liens vous devrez faire pour classer un article . Mais en oubliant le nombre de mots, vous pouvez créer des articles qui offrent une meilleure expérience utilisateur, le sous-produit étant que cela facilite la création de liens et le marketing.

7. Un schéma approprié au contenu

En proposant à Google des données structurées en accompagnement de vos articles, vous allez activer deux facteurs positifs pour votre trafic web.

Tout d’abord, vous aider Google à comprendre ce qu’est réellement votre article. S’agit-il d’une recette de cuisine, d’un événement ou d’une vidéo?
Lorsque vous aider Google, Google vous le rend bien. Les articles avec des descripteurs de contenu seront mieux positionnés dans la SERP.

D’autre part, les données structurées aident Google à afficher votre site dans les résultats de recherche dans un format qui attire l’attention des internautes.

Les données structurées rendent vos articles plus attractifs

Cela se traduit par plus de visites sur votre article et peut-être pour vous plus de conversions.

Pin It on Pinterest

Share This