La méthode du cocon sémantique est à la une de nombreuses études. Beaucoup prônent cette méthode comme étant une réelle solution pour votre référencement SEO. Cependant est-ce vraiment une fin en soi ?

Evidement il y a de nombreuses questions à prendre en compte. Celles-ci peuvent s’articuler autour de :

  1. L’importance de la sémantique en référencement
  2. Savoir ce qu’est réellement un cocon sémantique
  3. Quels outils permettent de créer et d’analyser votre cocon sémantique ?
  4. Alors est-ce un mythe ou une réalité ?

 

1. L’importance de la sémantique en référencement

 

Il est parfois difficile de penser au référencement SEO lors de la création d’un site ou la rédaction d’un article. Alors que celui-ci débute bel et bien au moment de cette phase là. S’attarder à faire une recherche complète de sémantique qui appartient au même univers n’est alors pas une perte de temps, bien au contraire !

En effet le web sémantique a pour but de fournir aux internautes une liste de liens. Qui, eux même, répondent le mieux possible à sa recherche. Cette opération passe par un algorithme favorisant l’utilisation de mots clés. Et plus encore si vous favoriser cette étape grâce a des silos avec une sémantique commune et complète.

Prenons l’exemple d’une étude réalisée par Optimiz.me, cette équipe a cherché sur internet “Je suis un animal à quatre pattes, qui broute de l’herbe, et est utilisé par l’homme pour se déplacer d’un endroit à un autre”, instantanément nous pensons tous au cheval comme étant l’animal qui est décrit ici cependant le moteur de recherche lui propose des image de vache, de chèvre, de chamois, de cerf…

Alors, en second lieu ils ont modifié les termes de la recherche en notant “je suis un animal à quatre pattes avec des sabots de couleur alezan ou bai et je vis dans une écurie”.

Enfin dans ce cas là les images proposées par google étaient toutes des images de chevaux.

Cet exemple illustre parfaitement le fait que nous devons utiliser un vocabulaire précis et composé de mots clés pour que google puisse nous référencer correctement.

 

2. Le cocon sémantique : qu’est ce que c’est ?

 

Le cocon sémantique est un concept récent qui a été créé par Laurent Bourrelly. L’idée est de créer des liens entre les différentes pages d’un blog ou d’un site internet sur le principe du maillage interne pour booster le trafics et augmenter son référencement.

Alors, comment fonctionne le cocon sémantique ?

Ce concept s’organise autour d’une hiérarchie de page. La page principale est appelée “page cible”. Dans cette même logique les pages plus basses dans la hiérarchie seront les pages mixtes, et enfin, encore en dessous nous trouverons les pages complémentaires. Cette hiérarchie s’articule autour de silos sémantiques appartenant à la même requêtes potentielle par famille, au même univers, aux mêmes besoins…

En effet ce concept repose sur la création de liens entre ces différentes pages. En suivant l’arborescence la page cible aspire les pages mixtes, qui aspirent à leur tour les pages complémentaires. Suivant un lien mère fille. Quant au deuxième cas ce sont les pages en bas de la hiérarchie qui vont pousser celles au dessus suivant un lien fille-mère. Enfin pour le dernier cas le but est d’établir un lien entre deux pages du même niveau hiérarchique, ce qu’on appellera liens transversaux ou lien soeur-soeur.

Comment appliquer cette méthode au sein de son blog ?

 

Lors de l’élaboration du blog votre page cible doit contenir des liens se situant à l’intérieur de paragraphe de texte (qui explique ce qu’on va trouver dans les pages mixtes) dans ce sens la page cible ne contient que des liens descendants.

Au niveau des pages mixtes nous devons retrouver le lien avec la page cible au début (lien fille mère). Et les liens pour les pages complémentaires se situent là encore dans les paragraphe de texte (lien mère fille). Puis pour les liens transversaux on les insèrent dans une rubrique “pour en savoir plus” (lien soeur-soeur)

Enfin les pages complémentaires devront contenir les liens avec la page cible et la page mixte au début (lien fille mère) en tant que titre. Puis, encore une fois, les liens transversaux (lien soeur soeur) dans la rubrique en savoir plus.

Ainsi l’internaute qui se rendra sur votre blog aura directement accès aux autres liens de page dans le contenu grâce aux liens internes, sans qu’il aille chercher dans différentes rubriques. A cette effet, sa curiosité est intensifiée et le pousse à consulter d’autre page de votre blog, ce qui boostera votre trafic et améliorera votre placement dans les SERP.

Pour récapituler, voici un schéma :

3. Quels outils permettent de créer et d’analyser votre cocon sémantique ? 

 

De nombreux outils sont téléchargeables pour vous aider dans l’élaboration de votre cocon sémantique. Que ce soit dans la recherche d’une sémantique complète ou d’aide pour votre maillage interne. Nous vous proposons ici deux outils qui pourrons vous être utile : cocon.se et bombyx. Ces deux outils sont vraiment basés sur la création d’un cocon sémantique et pas seulement sur le référencement naturel, ou la recherche de mots clés par exemple.

Il existe aussi aujourd’hui de nombreux outils pour mesurer l’efficacité de votre cocon sémantique. Afin de déterminer si votre approche de la sémantique a été pertinente. On peut notamment citer Semji, Ubersuggest, 1.fr, Mazen… Ceux-ci vous permettons d’optimiser vos contenus en prenant en compte leur structure, les mots, clés, l’existence ou non de liens internes et externes…

Néanmoins vous avez aussi tout intérêt à mesurer le taux d’augmentation des conversions de pages, l’évolution du nombre de visiteurs, de la visibilité, etc… pour comprendre si votre approche a été efficace, ou si elle nécessite d’être réajustée. 

 

4. Alors ? Mythe ou réalité ?

 

Il parait donc évidement que la méthode du cocon sémantique pourrait bel et bien être une réalité. En effet en dehors de l’amélioration de la visibilité de votre blog, le fait de jouer sur les liens entre les page alimentera le référencement de votre blog.

 

Cependant il ne faut pas penser que le cocon sémantique est une fin en soi. Vous devez toute fois ne pas tomber dans un cercle vicieux ou votre seul but sera de créer le plus de lien possible à défaut d’avoir des pages avec un contenu maigre. Cela pourra avoir l’effet inverse et diminuer votre classement.

 

Mise à par cela le cocon sémantique ne comporte aucun risque, il ne manipule pas l’algorithme de google quant au référencement SEO, vous n’aurez donc aucune chance d’être sanctionné.

 

N’oubliez pas, plus vous créez une sémantique dense, et qui pourra être encore plus complète grâce au maillage interne et plus votre blog aura de chance d’être bien référencé.

 

Pin It on Pinterest

Share This